La différence entre la souplesse et la mobilité :

  • La souplesse désigne la capacité du corps à réaliser un mouvement avec une importante amplitude.
    Tout comme la mobilité, la souplesse concerne également les articulations et les muscles. Cependant, la souplesse se limite à la capacité des articulations et des muscles à s’étirer grandement puis à reprendre leur position et leur forme initiale sans le moindre effort et sans douleur.
  • La mobilité, elle, s’intéresse à la capacité de ces mêmes articulations et muscles à réaliser des mouvements fonctionnels. Elle ne se limite pas à leur capacité « élastique ». Elle se base davantage sur le fonctionnement des tissus. À leur aptitude fonctionnelle et à leur capacité à transférer de la force lorsqu’ils sont sollicités. Ainsi, une personne peut disposer d’une mobilité optimale sans pour autant être souple et vice versa.

La mobilité articulaire peut se résumer à la capacité qu’une articulation entre différentes structures osseuses a de se mouvoir sans contraintes.

Cette mobilité est dépendante de divers facteurs :

  • La structure osseuse qui peut parfois imposer des contraintes mécaniques
  • La plasticité des tendons et par extension la capacité d’étirement des corps musculaires qui la sollicitent
  • La plasticité des ligaments qui cooptent l’articulation

La température corporelle qui favorise la plasticité des tissus tendineux et la lubrification de l’articulation.
Appliquée au domaine sportif, la juste mobilité articulaire est celle qui permet d’exécuter le geste technique sans aucunes contraintes.
Une mobilité articulaire adéquate permettra d’éviter toute compensation de posture ou d’appuis qui à termes engendrent des blessures.
La mobilité articulaire a donc dans un premier temps une fonction prophylactique et dans un second temps, constitue une composante essentielle de la performance.

La mobilité articulaire est un prérequis mais également un composant d’échauffement lors d’un entrainement.

Le travail de mobilité avant le travail de force doit se réaliser en adaptation avec la séance, il doit permettre une meilleure amplitude des mouvements.

A ne pas confondre avec une séance d’étirements:

Une étude de Fowles et coll. portant sur les fléchisseurs plantaires montre que l’étirement prolongé d’un groupe musculaire diminue l’activation (électromyographie : EMG), et la force contractile du groupe étiré.

Cette perte de force est encore présente une heure après la fin de l’étirement.
La diminution de l’activation musculaire est vite récupérée (15 min) mais la force contractile est toujours 9 % en-dessous de la normale 60 minutes après.

La gestion de la fatigue : la récupération

Selon la théorie des deux facteurs de ZATSIORSKY, la préparation d’un athlète
dépend de sa fatigue et de sa condition physique. Par l’entraînement, on constate l’augmentation de ces deux facteurs. Au repos, ces deux facteurs reviennent à leurs niveaux initiaux (sauf blessure évidemment).
L’intérêt de cette théorie est que l’objectif de l’entraînement
devrait être de créer un stimulus suffisant pour produire une amélioration de la condition physique, mais également qui ne génère pas une fatigue tellement
importante qui compromettrait ton niveau de préparation.

La mobilité avant l’entrainement doit cibler les zones sollicités pendant la séance, alors que les étirements post séance devront être sur les zones peu sollicitées.

Rappel sur les caractéristiques des articulations :

 

  • Stabilité : Genoux / Lombaires / Coudes / Cervicales
  • Mobilité : Chevilles / Hanches / Thoraciques / Epaules / Poignets

Conclusion

  • La mobilité est un sujet constamment remis en question d’une étude à une autre.
  • Certaines écoles sont contradictoires sur les effets et bénéfices, il se peut que vous entendiez deux versions opposées avec une argumentation solide due à des nouvelles mises à jour apportées par les découvertes scientifiques.
  • Le point central est que la mobilité articulaire et les étirements sont indispensables pour tout pratiquants d’activité sportive.

RG Coaching

13 Rue Sainte-Ursule,
31000 Toulouse

T: 06 71 03 70 01
E: contact@rgc-coaching.com